Skip to main content
search
0
Quand

14.11.2018 | 20H

la lumière collective
7080-506, rue Alexandra
Montréal [QC]

Média

HD
En présence de la cinéaste.

Billets

7$ à la porte.

Présenté par

la lumière collective

PROGRAMME

la lumière collective présente Hand-held Nature, un programme de courts métrages de la cinéaste Erin Espelie. Erin Espelie est une cinéaste, écrivaine, chercheuse et monteuse. Ses documentaires expérimentaux – qui se basent principalement sur la science – ont été présentés au New York Film Festival, au Festival international du film de Rotterdam, à Experimenta du British Film Institute, à CPH:DOX, au Copernicus Science Center de Varsovie, au Full Frame Documentary Film Festival, au San Francisco Museum of Modern Art, etc. Elle est rédactrice en chef du magazine “Natural History” et travaille à l’université du Colorado Boulder en tant que professeur adjointe dans le domaine des études cinématographiques et pratiques médiatiques critiques, ainsi que codirectrice du studio des arts NEST (Nature, Environnement, Science et Technologie). 

la lumière collective présente Hand-held Nature, un programme de courts-métrages de Erin Espelie.

Sun B-Roll
2018 | son | couleur | HD | 2 mins

What Part of the Earth Is Inhabited
2010 | muet | Super 8 à HD | 8 mins
« Plantes, roches millénaires, algues, champignons, lézards, crabes et autres créatures marines passent devant la caméra : on pourrait imaginer que leur présence est la même depuis des lustres, et qu’ils restent tout à fait indifférents à la curiosité et aux observations de l’espèce humaine… Ce film semble vouloir conférer de l’humilité à notre conception du monde en nous rappelant tout ce que nous ne verrons et ne connaîtrons jamais. » (Tony Pipolo)

True-Life Adventures
2014 | son  |  couleur  | HD | 16 mins
Utilisant l’audio des premiers films éponymes de Disney, cette trilogie confond les documentaires traditionnels sur la nature dans son adhésion à des limites temporelles et spatiales strictes. 

The Sea Seeks Its Own Level
2014 | couleur |  son | Super 8 à HD | 5 mins
Un voyage depuis les montagnes recouvertes de glace jusqu’à la mer d’Irlande.

Rassembler la mousse
2018 | couleur et N&B | muet | 16mm et HD | 5 mins

内共生 (À l’intérieur de la vie partagée).
2017 | couleur et N&B | son | HD et 16mm masterisé en DCP | 9 mins
Des créatures sous-marines, crevettes sautantes, phoques barbus et autres, peuplent ici le paysage sonore aux côtés de la voix fantôme de la biologiste Lynn Margulis qui s’insurge contre l’autorité, l’amnésie sociétale et les réponses faciles pour expliquer la beauté des héritages complexes.

视网膜 (Un filet pour attraper la lumière)
2016 | couleur et N&B | son | HD & 16mm traité à la main (hi-con) | 9 mins
Un clin d’œil à Wallace Stevens (“la lumière est comme une araignée”) : cette pièce contraste l’imagerie numérique avec des séquences 16mm traitées à la main d’un tisseur d’orbe. Le son est composé de vibrations d’araignée, de la voix de Steve Jobs et d’une compression de sons de démarrage d’ordinateurs Mac/Apple des années 1980 à aujourd’hui.

PROGRAMME

la lumière collective presents “Hand-held Nature,” a program of short works by filmmaker Erin Espelie. Erin Espelie is a filmmaker, writer, researcher, and editor, whose science-based experimental and poetic documentaries have shown at the New York Film Festival, the International Film Festival Rotterdam, the British Film Institute’s Experimenta, CPH:DOX, the Copernicus Science Center in Warsaw, the Full Frame Documentary Film Festival, the San Francisco Museum of Modern Art, and more. She currently serves as Editor in Chief ofNatural History magazine, and works at the University of Colorado Boulder as an assistant professor in Film Studies & Critical Media Practices and co-director of NEST (Nature, Environment, Science & Technology) Studio for the Arts.

la lumière collective présente “Hand-held Nature”, un programme de courts-métrages de Erin Espelie.

Sun B-Roll
[2018, 2 min, sound, color, HD]

What Part of the Earth Is Inhabited
[2010, 6 min, silent, Super8 to digital]
“Plants, age-old rocks, algae, fungus, lizards, crabs, and other sea creatures pass before the camera, but for the presence of which we might imagine they have done so for eons quite indifferent to the curiosity and observations of the human race . . . [T]his film seems bent on humbling our conceptions of the world, reminding us of how much we will never see or know.“ (Tony Pipolo)

True-Life Adventures
[2014, 16 minutes, colour, sound, HD digital video]
Using audio from early eponymous Disney films, this trilogy confounds traditional nature documentaries in its adherence to strict time and spatial limits, ratcheting up false expectations about wildlife behavior.

The Sea Seeks Its Own Level
[2014, 5 minutes, color, sound, Super 8 film mastered to digital]
A journey from ice-capped mountains down to the Irish Sea.

Gathering Moss
[2018, 5 min, color and B&W, silent, 16mm and HD video]

内共生 (Inside the Shared Life)
[2017, 9 minutes, color and B&W, sound, HD digital video & 16mm film mastered to DCP]
Underwater creatures—snapping shrimp and bearded seals and more—populate the soundscape here, alongside the ghost voice of biologist Lynn Margulis, who rails against authority, societal amnesia, and easy answers, to explain the beauty of complex inheritances.

视网膜 (A Net to Catch the Light)
[2016, 9 minutes, color and B&W, sound, HD digital video & hand-processed 16mm (hi-con)]
With a nod to Wallace Stevens (“the light is like a spider”), this piece contrasts digital imagery with hand-processed 16mm footage of an orb-weaver. It’s sonically charged with spider vibrations, the voice of Steve Jobs, and a compression of Mac/Apple computer start-up sounds from the 1980s to now.