Skip to main content
search
0
Quand
29.02.2024 | 6:30
7080, rue Alexandra, #506 Montréal, QC H2S 3J5
Média
Numérique
En présence de
Chantal Partamian, Sima Kokotović, Sanaz Sohrabi & Farah Atoui
co-présenté par

PROGRAMME

Les trois courts métrages présentés dans ce programme revisitent, chacun dans un lieu différent, les conséquences du déplacement visibles dans les histoires de l’environnement bâti, des espaces urbains et des paysages pour invoquer et animer des voix, des histoires et des événements perdus et inédits.

La projection sera suivie d’une discussion avec la cinéaste et archiviste Chantal Partamian et le commissaire Sima Kokotović, modérée par Sanaz Sohrabi et Farah Atoui.

Aftermaths of Displacement fait partie de la série de projections The Political Aesthetic: Resisting Displacement, Displacing Resistance (octobre 2023-avril 2024), organisée par Sanaz Sohrabi et Farah Atoui.

Galb’Echaouf
Abdessamad El Montassir | 2021 | Numérique | 18 mins
Alors qu’il enquête sur les événements qui ont profondément modifié les paysages du Sahara occidental, El Montassir est confronté au silence de ses ainés, hantés par une histoire sociopolitique complexe. Comme alternative aux témoignages humains, il décide de se concentrer sur les vies organiques et les éléments non-humains qui habitent le désert afin de reconstruire ce que les gens ont oublié.

Tellurian Drama
Riar Rizaldi | 2020 | Numérique | 26 mins
5 mai 1923. Le gouvernement des Indes néerlandaises célèbre l’ouverture d’une nouvelle station de radio à Java occidental. Elle s’appelait Radio Malabar. En mars 2020, le gouvernement local indonésien prévoit ré-ouvrir la station en tant que site historique et attraction touristique. Tellurian Drama imagine ce qui se serait passé entre 1923 et 2020 : le rôle vital de la montagne dans l’histoire ; les ruines coloniales servant de dispositif  pour la technologie de géo-ingénierie ; et le pouvoir invisible des ancêtres autochtones. Raconté sur la base du texte oublié écrit par un éminent pseudo-anthropologue Drs. Munarwan, Tellurian Drama problématise la notion de la décolonisation, de la technologie géocentrique et de l’historicité de la communication.

The Secret Garden
Nour Ouayda | 2023 | Numérique | 27 mins
Ce matin-là, les habitants d’une ville découvrent que des plantes, des fleurs et des arbres inconnus ont soudainement fait irruption dans les rues et sur les places. Peu à peu, des événements étranges et mystérieux ont lieu alors que Camelia et Nahla enquêtent sur les origines de ces curieuses et nouvelles créatures.

 

BIOGRAPHIES

Sima Kokotović est professeur adjoint en études cinématographiques à l’University College de Dublin. Ses recherches portent sur l’intersection des cultures cinématographiques et des politiques de gauche dans le contexte mondial. Il écrit sur les solidarités cinématographiques qui relient différentes parties du monde et contribue à des projets culturels investis à déchiffrer les dynamiques qui sous-tendent les inégalités mondiales tout en créant des plus justes. Ses écrits ont été publiés entre autres dans Screen, Framework, et Synoptique.

« Abdessamad El Montassir est un porteur d’histoires et sa toile de fond est le Sahara : il raconte le désert, sans entraves, avec la liberté de l’hypothèse. Son travail est une recherche, une enquête sur quelque chose qui nous échappe. Il donne des formes aux silences et une texture au mutisme. Car El Montassir est un historien sans archives, un argonaute des grands espaces et un traqueur de territoires. Son œuvre ressemble à une anthologie de poèmes, s’apparente à un roman scientifique et existe comme un chant de transmission. Dans le même temps, il met en évidence la capacité des plantes et des éléments non humains à agir sur le monde, voire à le transformer ou à l’influencer. » – Taous R. Dahmani

Nour Ouayda est une réalisatrice et programmatrice de films. Ses films expérimentent diverses formes d’écriture de fiction au cinéma. Elle forme avec Mira Adoumier et Carine Doumit le collectif Le Comité du Camélia. Elle fait partie du comité éditorial de Hors Champ, la revue de cinéma en ligne basé à Montréal. Elle a été entre 2018 et 2023 adjointe à la direction à l’association Metropolis Cinema à Beyrouth où elle a géré et développé le projet Cinematheque Beirut. 

Chantal Partamian est cinéaste expérimentale et archiviste. Son travail explore des thèmes liés à la migration, à l’identité, aux conflits et à l’obsolescence en utilisant principalement du super 8 mm et des images trouvées. Ses activités archivistiques sont centrées sur la préservation et la restauration de bobines en provenance du basin méditerranéen, associées à des recherches axées sur les pratiques archivistiques dans les régions en conflit. Les films de Partamian ont été présentés et récompensés dans de nombreux festivals. Ils sont distribués par Vidéographe, le Groupe intervention Vidéo (GIV) et le Canadian filmmakers distribution center (CFMDC).

Riar Rizaldi travaille en tant qu’artiste et cinéaste. Sa pratique artistique porte principalement sur la relation entre le capital et la technologie, le travail et la nature, les visions du monde, le cinéma de genre et la possibilité d’une fiction théorique. Ses œuvres ont été présentées dans divers festivals de cinéma à l’international, notamment Locarno, IFFR, FID Marseille, Viennale, BFI Londres, Cinéma du Réel,ainsi qu’au Centre Pompidou Paris, Museum of Modern Art, Whitney Biennial, Taipei Biennial, Biennale d’Istanbul, Biennale d’architecture de Venise, Biennale de Jogja, Galerie nationale d’Indonésie et dans d’autres lieux et institutions. De plus, des expositions en solo et des programmes thématiques consacrés à ses œuvres ont été présentés  au Centre de la photographie Genève ; Gasworks London, Z33 Hasselt et Batalha Centro de Cinema à Porto.

 

PROGRAMME

The three short films featured in this program revisit, each in a different location, aftermaths of displacement rendered in/visible in the histories of built environment, urban spaces, and landscapes to invoke and animate lost and untold voices, stories, and events.

The screening will be followed by a discussion with filmmaker and archivist Chantal Partamian and film scholar and programmer Sima Kokotović, moderated by Sanaz Sohrabi and Farah Atoui.

Aftermaths of Displacement is part of the The Political Aesthetic: Resisting Displacement, Displacing Resistance screening series (October 2023-April 2024), curated by Sanaz Sohrabi and Farah Atoui.

Galb’Echaouf
Abdessamad El Montassir | 2021 | HD | 18 mins
While investigating events that profoundly altered the landscape of the Western Sahara, El Montassir found himself faced with a silent environment, haunted by its complex socio-political history. As an alternative to human witnesses, he decided to focus on the organic life that inhabits the desert to reconstruct what people have forgotten.

Tellurian Drama
Riar Rizaldi | 2020 | HD | 26 mins
May 5th, 1923. The Dutch East Indies government celebrated the opening of a new radio station in West Java. It was called Radio Malabar. In March 2020, the local Indonesian government plans to reactivate the station as a historical site and tourist attraction. Tellurian Drama imagines what would have happened in between: the vital role of mountain in history; colonial ruins as an apparatus for geoengineering technology; and the invisible power of indigenous ancestral. Narrated based on the forgotten text written by a prominent pseudo-anthropologist Drs. Munarwan, Tellurian Drama problematizes the notion of decolonization, geocentric technology, and historicity of communication.

The Secret Garden
Nour Ouayda | 2023 | HD | 27 mins
The inhabitants of a city awake one morning to find that never-before-seen trees, plants, and flowers suddenly erupted throughout the streets and in the squares. Strange and mysterious events start taking place as Camelia and Nahla investigate the origins of these new and peculiar creatures.

 

BIOGRAPHIES

Sima Kokotović is Assistant Professor in Film Studies at University College Dublin. His research examines intersections of film cultures and leftist politics in the global context. He writes on cinematic solidarities that connect different corners of the world, and contributes to cultural projects invested in unpacking dynamics underlying global inequalities while creating more just ones.  His work has been published in Screen, Framework, Synoptique, among other places.

« Abdessamad El Montassir is a bearer of stories and his backdrop is the Sahara: he tells the desert, unfettered, with the freedom of hypothesis. His work is a research, an investigation into something that escapes us. He gives forms to silences and a texture to mutism. Because El Montassir is a historian without archives, an argonaut of the great outdoors and a track hound of the territories. His work resembles an anthology of poems, is like a scientific novel and exists as a song of transmission. At the same time, he highlights the capacity of plants and non-human elements to act on the world, even transforming or influencing it. » – Taous R. Dahmani

Nour Ouayda is a filmmaker and film programmer. Her films experiment with various forms of fiction writing in cinema. She is a member of The Camelia Committee with Carine Doumit and Mira Adoumier and part of the editorial committee of the Montreal-based online film journal Hors Champ. Between 2018 and 2023, she was deputy director at Metropolis Cinema Association in Beirut where she managed and developed the Cinematheque Beirut project.

Chantal Partamian is an experimental filmmaker and archivist. Her work explores themes related to migration, identity, conflict and obsolescence using mainly super 8mm and found footage. Her archival activities are centered on the preservation and restoration of reels from the Mediterranean basin, associated with research focused on archival practices in conflict regions. Partamian’s films have been presented and awarded at numerous festivals. They are distributed by Vidéographe, Groupe intervention Vidéo (GIV) and the Canadian filmmakers distribution center (CFMDC).

Riar Rizaldi works as an artist and filmmaker. His artistic practice focuses mostly on the relationship between capital and technology, labour and nature, worldviews, genre cinema, and the possibility of theoretical fiction. His works have been shown at various international film festivals (including Locarno, IFFR, FID Marseille, Viennale, BFI London, Cinema du Reel, Vancouver, etc.) as well as Centre Pompidou Paris, Museum of Modern Art, Whitney Biennial, Taipei Biennial, Istanbul Biennial, Venice Architecture Biennale, Biennale Jogja, National Gallery of Indonesia, and other venues and institutions. In addition, solo exhibitions and focus programs of his works had been held at Centre de la photographie Genève; Gasworks London, Z33 Hasselt, and Batalha Centro de Cinema in Porto.

 

Traduction : Anthony Vicente-Pereira | Révision : Emma Roufs