Skip to main content
search
0
Quand
06.04.2023 | 7:30
7080, rue Alexandra, #506 Montréal, QC H2S 3J5
Média
HD | 35mm | 16mm
Billets
En présence de
co-présenté par

Proposée par la lumière collective, IN SITU est une série d’événements qui présente des œuvres audiovisuelles singulières et des performances sonores en direct réalisées par des artistes locaux passionnés par le matériel cinématographique, l’expérimentation audiovisuelle et l’art sonore.

Proposed by la lumière collective, IN SITU is a series that focuses on unique audiovisual works and live sound performances by local artists passionate about cinematic material, experimental moving images and sound art.

PROGRAMME

Extraits de Fragments d’un paysage | Sylvain L’Espérance
2023 | 23 mins | HD
«Fragments d’un paysage»  nous invite à explorer la pure présence du monde minéral, végétal et aquatique. Reflets, mouvements, impressions perceptives fugaces, flux de forces qui animent les plantes bousculées par le vent, et la pierre reconfigurée par la lumière solaire. Le fait de placer au centre de la perception ces éléments de la nature nous permet d’opérer un décentrement vers des mondes non humains. Ceux des plantes, qui présentent une profusion de formes, de figures, de couleurs, de textures, de tenues. Ceux des rochers, qui révèlent des morphologies complexes de tracés, de coulées, d’exsudation, de ravinements, d’aspérités et de jaillissements de teintes variées. Plantes et rochers, loin d’être des objets passifs, se métamorphosent sans cesse sous nos yeux. Et parlent en silence.

Tournée sur la Moyenne-Côte-nord, le long d’une langue de terre faisant face à la mer infinie, le film fait se rencontrer différentes formes du vivant, rendant perceptible le fait que tout n’est que fragments et continuellement fluctuant, changeant. Vivant.

Se laisser emporter dans une alternance de flots ininterrompus de formes et de temps suspendus ; de fusions, de superpositions, de transmutations des éléments gardiennes d’un mouvement primordial.

Plonger dans le flux des choses du monde. Entendre ce que leurs langages nous communiquent. Se livrer à leur mystère.

Voilà ce que propose ces mille « Fragments d’un paysage ».

PERFORMANCE SONORE EN DIRECT PAR SEULEMENT (20 mins.)

Granular Film – Beirut | Charles-André Coderre
2017 | 7 mins | 16mm to 35mm
Réminiscences d’un voyage à Beyrouth. La mer. Les palmiers. Les immeubles. Les éléments se fondent sous le battement de mes paupières. Mes souvenirs ont maintenant leur propre vie séparée de mon existence.

L’ocelle mare | Charles-André Coderre
2021 | 3min37s | 16mm to 35mm
Musique : l’ocelle mare (fragments de titres issus de l’album ‘Sans chemin’)
Film : Charles-André Coderre (montage papier et impressions photographiques, ruban adhésif et sel d’argent, manipulation de pellicules et projection 16mm)

Projets en cours | Charles-André Coderre
2023 | 10 minutes | 16mm

 

BIOGRAPHIES

Sylvain L’Espérance
Né à Montréal,  Sylvain L’Espérance a étudié les arts visuels et le cinéma. Il a réalisé douze films qui allient cinéma direct et recherche expérimentale dans une exploration poétique du réel.

Ses films ont été présentés dans une vingtaine de pays à travers le monde. Intérieurs du delta a reçu le Prix de la meilleure réalisation au Festival dei Popoli de Florence (2010) et Sur le Rivage du monde le Grand Prix de la compétition internationale au DOK.fest de Munich (2013). Combat au bout de la nuit a été présenté dans la section Panorama de la Berlinale (2017). Animal Macula s’est mérité le prix spécial du Jury de la compétition nationale Longs métrages aux RIDM 2021.

Charles-André Coderre
Charles-André Coderre vit et travaille à Montréal. Il réalise des films et travaille sur des projections 16 mm en direct pour plusieurs performances et concerts de musique. Ses films sont distribués par Light Cone (Paris), CFMDC (Toronto) et Vidéographe (Montréal).Depuis 2017, il co-organise les évènements de musique expérimentale et cinéma élargi OK LÀ!, à Verdun (Canada).

SEULEMENT
Mathieu Arsenault est un musicien électronique et artiste sonore de Montréal. Il s’intéresse à l’intégration et la transformation de la voix et du corps dans les pratiques numériques de l’art. Plus  récemment, il cultive aussi un intérêt pour la relation entre le son et l’image qu’il développe au sein  de ses collaborations avec le cinéaste Charles-André Coderre et la vidéaste Véro Marengère.  Fractures Chimiques, sa collaboration avec Charles-André Coderre, a d’ailleurs été présenté dans divers festivals dont Mutek Montréal, Les Percéïdes à Percé et le International Film Festival Rotterdam.

Il performe également sur scène sous le pseudonyme SEULEMENT, son plus récent projet avec lequel il a offert des performances dans le cadre de plusieurs festivals, notamment le festival de musique expérimental OK LÀ à Verdun, Wavelength à Toronto, Sled Island à Calgary, le FME à Rouyn-Noranda et Suoni per il Popolo à Montréal. Le premier album de SEULEMENT intitulé EX PO est paru à la fin de 2021 sur l’étiquette montréalaise Mothland.

PROGRAMME

Excerpt de Fragments d’un paysage | Sylvain L’Espérance
2023 | 23 mins | HD
Fragments d’un paysage” invites us to explore the pure presence of the mineral, vegetable and aquatic world. Reflections, movements, fleeting perceptive impressions, forces that animate plants shaken by wind, and stone reconfigured by sunlight. Placing these elements of nature at the heart of our perception allows us to shift our attention towards non-human worlds. Those of plants, which allow a profusion of forms, figures, colors, textures. Those of rocks, which reveal complex morphologies of tracings, flows, exudation, asperities and spurts of varied colors. Plants and rocks, far from being passive objects, are subject to constant metamorphosis. They speak in silence.

Shot on the Middle North Shore, alongside land that faces the seemingly infinite sea, the film blends different forms of life together, making us aware of the fact that everything is fragmentary and continuously fluctuating, changing. Alive.

To let oneself be carried away in an alternation of uninterrupted flows of forms and suspended time; of fusions, superpositions, transmutations of the elements custodians to a primordial movement.

To dive into the flow of the things of the world. To listen to what their languages are communicating to us. To surrender to their mystery.

This is what these thousand “Fragments of a landscape” suggest.

LIVE SOUND PERFORMANCE BY SEULEMENT (20 mins.)

Granular Film – Beirut |  Charles-André Coderre
2017 | 7 mins | 16mm to 35mm
Reminiscence of a trip in Beirut. The sea. the palm trees, the buildings melt when my eyelids began to close. My memories now have a separate life of their own.

L’ocelle mare |  Charles-André Coderre
2021 | 3min37s | 16mm to 35mm
Music : l’ocelle mare (fragments of tracks from the album ‘Sans chemin’)
Film : Charles-André Coderre (paper montage and photographic prints, tape and silver salt, film manipulation and 16mm projection)

Projets en cours |  Charles-André Coderre
2023 | 10 minutes | 16mm

 

BIOGRAPHIES

Sylvain L’Espérance
Born in Montreal, Sylvain L’Espérance studied visual arts and cinema. He has made twelve films that combine direct cinema with experimental research to make for a poetic exploration of reality.

His films have been presented in over twenty countries around the world. Intérieurs du delta received the Best Director Award at the Festival dei Popoli in Florence (2010) and Sur le Rivage du monde received the Grand Prize in the International Competition at the DOK.fest in Munich (2013). Combat au bout de la nuit was presented in the Panorama section of the Berlinale (2017). Animal Macula won the Special Jury Prize in the National Feature Film Competition at RIDM (2021).

Charles-André Coderre
Charles-André Coderre lives and works in Montreal. He makes films and works on 16mm live projections for several film and music performances. His films are distributed by Light Cone (Paris), CFMDC (Toronto) and Vidéographe (Montréal). Since 2017, he co-organizes the OK LÀ! music & expanded cinema series in Verdun (Canada).

SEULEMENT

Mathieu Arsenault is an electronic musician and sound artist from Montreal. He is interested in the transformation and incorporation of the voice and the body in digital art practices. More recently, he focuses on the relationship between sound and image, which he develops through his collaborations with filmmaker Charles-André Coderre and video artist Véro Marengère. “Fractures Chimiques”, his collaboration with Charles-André Coderre, was presented in various festivals, including Mutek Montréal, Les Percéïdes in Percé and the International Film Festival Rotterdam. 

He is also a performer under the pseudonym SEULEMENT, his most recent project with which he has performed in various festivals, including the experimental music festival OK LÀ in Verdun, Wavelength in Toronto, Sled Island in Calgary, FME in Rouyn-Noranda and Suoni per il Popolo in Montreal. SEULEMENT’s first album entitled EX PO was released in late 2021 with the Montreal-based label Mothland.