Thirza Cuthand

– Just Dandy –

11.11.2020 – 31.12.2020

HD | 2013 | 8 min

LIRE PLUS

LE MICROCINÉMA AU TEMPS DE LA COVID-19

Cet événement est présenté en ligne en raison des restrictions imposées relatives aux déplacements et aux rassemblements publics.
Pour une durée limitée, la lumière collective présente à chaque semaine le film d’un artiste accompagné d’un texte de commande.

LISEZ LE TEXTE CI-DESSOUS

Soutenez les artistes indépendants en faisant un don :

FAIRE UN DON

Tous les dons sont distribués aux artistes.

Présenté par

la lumière collective

Clint Enns
Boycotter la méchante reine

Suite à l’écoute de la confession personnelle de Thirza dans Just Dandy, j’ai pensé qu’il était temps que je réévalue ma propre relation avec Sa Majesté, la Méchante Reine. Bien que mon rapport à celle-ci soit principalement symbolique, elle a joué un rôle dans ma vie, vous savez, si l’on considère l’ensemble de la structure constitutionnelle et tout ce qu’elle implique. Je ne veux pas dire quoi faire à qui que ce soit, mais je sens qu’il est temps que j’essaie de mettre fin à cette relation et je pense que d’autres devraient aussi considérer rompre tout lien avec la Méchante Reine. La problématique est certainement liée à la souveraineté et même si notre relation n’est plus que symbolique aujourd’hui, ce qu’elle symbolise est assez moche. 

Alors que les évènements décrits par Thirza sont probablement le résultat d’une histoire d’amour, d’abord torride, devenue toxique, ce n’est pas la première fois que la Méchante Reine agit de cette façon. Son comportement semble habituel. Il s’apparente à celui de ces prédateurs qui se délectent des jeux de pouvoir à l’image des patrons qui couchent avec leurs employés ou des professeurs avec leurs étudiants. On ne peut pas ignorer l’impact durable et la nocivité du comportement de la Méchante Reine non seulement sur Thirza mais sur une communauté toute entière. Comme le démontre Thirza, nous devons, comme elle, apprendre à vivre avec les pissenlits. Les pissenlits pouvant se reproduire sans fertilisant et chaque capitule mature produisant approximativement 180 akènes dispersés par le vent, il est peu probable que ceux-ci disparaissent dans un futur proche. 

Comme le pissenlit, certaines personnes sont des espèces envahissantes. Les espèces envahissantes sont des organismes vivants qui ne sont pas indigènes d’un écosystème et qui peuvent nuire à celui-ci. Ce qui différencie l’humain du pissenlit est sa capacité à réfléchir puis à agir de façon à faire le bien, le mal ou autre. Nous avons donc la capacité de contempler notre relation à l’écologie contemporaine puis de décider de la façon dont nous voulons en faire partie et de la façon dont nous souhaitons interagir avec les autres organismes qui s’y trouvent. 

La Méchante Reine a souvent abusé de son pouvoir alors j’ai décidé de ne plus interagir avec elle et je tente de la retirer de tous mes réseaux. Malheureusement, ce n’est pas une mince affaire puisqu’elle a disséminé, comme le pissenlit, ses akènes partout. J’imagine qu’il serait plaisant qu’elle reconnaisse son comportement toxique et qu’elle s’ excuse. Cela dit, comme pour le pissenlit, il est impossible de réparer les dommages qui ont été causés. On peut alors se demander si son comportement doit mener au boycott de Sa Majesté, la Méchante Reine. Elle est maléfique après tout, mais je crois que vous devriez vous faire votre propre opinion en observant ses comportements antérieurs. Même si boycotter la Méchante Reine, symbole du colonialisme, serait cathartique, cela ne résout malheureusement pas les problèmes qui découlent des ses gestes passés. 

Traduction : Emma Roufs et Samy Benammar

La version originale de ce texte a été publiée sur Offscreen le 16.10.2020

Cet événement est présenté dans le cadre de la série ÉMERGENCE.

ÉMERGENCE est la version en ligne adaptée des activités concrètes prévues par la lumière collective. L’amour en ligne à l’époque de COVID.

Au lieu de tout simplement décharger les films et vidéos proposés en ligne, la lumière collective a sélectionné une œuvre par artiste et a demandé à ce qu’un écrivain local s’implique avec cette œuvre.

ÉMERGENCE est une nouvelle combinaison, une connexion locale, un engagement pour contrer la séparation.

Nous sommes impatients de vous voir de l’autre côté.

EMERGENCE est présenté avec le support du Conseil des arts du Canada.

Clint Enns
Cancelling The Evil Queen

After hearing Thirza’s personal confession in Just Dandy, I thought it was time to re-evaluate my relationship with her Majesty, the Evil Queen. Although our relationship is mainly symbolic, it doesn’t mean that she hasn’t played a role in my life, you know, the whole constitutional structure and all. While I’m not trying to tell anyone else what to do, I feel it is time that I attempted to terminate my relationship with her and I think other people should consider breaking ties with her as well. One might say its an issue of sovereignty and even if our relationship is now only symbolic, what it symbolizes is pretty ugly.

While the events described by Thirza may have been the result of a torrid love affair turned toxic, this isn’t the first time the Evil Queen has acted this way, and her behaviour seems to be habitual. Moreover, her behaviour seems predatory, one in which feeds on power imbalance, like employers who habitually sleep with their employees or professors that habitually sleep with their students. The lasting impact of the Evil Queen’s behaviour not only effects Thirza but has an impact on entire communities and is too harmful to be ignored. As Thirza demonstrates, she isn’t the only one who has to live with dandelions, it is the community at large. Given that dandelions can reproduce without fertilization and each mature flowerhead produces approximately 180 wind-dispersed achenes, it is unlikely they will go away anytime soon.
Like the dandelion, some people are invasive species. Invasive species are living organisms that are not native to an ecosystem and that potentially cause harm to that ecosystem. The difference between humans and dandelions is agency, the ability reflect and the ability to act in ways that are good, evil or beyond. We have the ability to contemplate our relationship within the contemporary ecology and decide the ways in which we engage with it and with the other organisms in it.

The Evil Queen has often abused her power and as such, I’ve decided not to engage with her and have attempted to remove her from my networks. Unfortunately, this isn’t an easy task given that she, like the dandelion, has blown her achenes seemingly everywhere. I guess it might be nice if she acknowledged and apologized for her toxic behaviour, but again, like the dandelion, it is impossible to undo the damage that has been done. One might ask, does this behaviour call for the cancelation of her Majesty, the Evil Queen? While, she is after all evil, but I think you should form your own opinions about her based on her past behaviour. While cancelling the Evil Queen might be cathartic given she is a symbol of colonialism, it unfortunately does nothing to fix the problems that come as a result of her past behaviour.

published by Offscreen on 16.12.2020

By night, la lumière collective is a microcinema that projects films, videos and expanded cinema produced by local and international artists. By day, la lumière collective is an artists’ studio and residency space with multiple resources for working and experimenting with various moving image media. The collective is led by local artists and curators who believe in creating cinematic works and spaces on a human scale. We facilitate events to bring people together. We create links to help promote and revitalize cinema.

La lumière collective is rooted in the local, the physical, the here and now.

In this time of virtual connections and physical distancing, we have transformed our projection space into a virtual space, while maintaining local connections.

EMERGENCE is the adapted online version of the practical activities planned by la lumière collective. Online love in the time of COVID.

Instead of simply downloading the films and videos available online, la lumière collective has selected one work by each artist and asked that a local writer be involved with each work.

EMERGENCE is a new combination, a local connectedness, a commitment to counter separation.

We look forward to seeing you on the other side.

EMERGENCE is presented with the support of the Canada Council for the Arts.